raffinage


raffinage

raffinage [ rafinaʒ ] n. m.
• 1611; de raffiner
Traitement d'un produit pour l'épurer et en obtenir des substances consommables. affinage, épuration. Raffinage du sucre, par lequel on obtient le sucre blanc, par décoloration, réduction en sirop, cuisson et cristallisation du sucre roux ( blanchissage) . — Raffinage du papier : préparation de la pâte définitive par un mélange de pâtes et d'adjuvants. — Raffinage du pétrole : ensemble des opérations (distillation, fractionnement, transformations moléculaires, épuration physique et chimique) qui permettent d'obtenir les produits commerciaux (essences, gazole, lubrifiants, etc.) en partant des pétroles bruts. ⇒ craquage, hydrocraquage, reformage. Station de raffinage. raffinerie. Produits du raffinage. Capacité de raffinage d'un pays.

raffinage nom masculin Ensemble des opérations permettant de fabriquer, à partir des pétroles bruts, une large gamme de produits commerciaux. Ensemble d'opérations ayant pour but d'améliorer les caractéristiques organoleptiques et la couleur des corps gras obtenus par pression ou extraction des matières premières oléagineuses. (Le raffinage comprend les opérations de démucilagination, de neutralisation, de décoloration et de désodorisation, éventuellement suivies d'une clarification par filtration.) Traitement du sucre brut comportant l'affinage, la refonte, la clarification et la décoloration puis une nouvelle cristallisation. Traitement mécanique (défibrillation, coupage) des matières fibreuses en pile ou en raffineur.

raffinage
n. m. Opération qui consiste à raffiner (un produit). Raffinage du pétrole.

⇒RAFFINAGE, subst. masc.
CHIM., INDUSTR. Action de raffiner; ensemble d'opérations chimiques ou physicochimiques par lesquelles on traite une substance, pour la purifier, ou un mélange, pour en séparer certaines substances ou composés. Synon. affinage, purification. Raffinage de l'alcool, de l'huile, du sel, de l'uranium. Le raffinage [du soufre] s'opère par distillation (LEDIEU, CADIAT, Nouv. matér. nav., 1890, p. 40). Méthodes chimiques nouvelles permettant, (...) une extraction industrielle facile de l'uranium et son raffinage ultérieur en matériaux de haute pureté (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 92).
INDUSTR. PÉTROL. ,,Ensemble des opérations et des procédés industriels mis en œuvre pour transformer le pétrole brut en une multiplicité de produits finis répondant aux besoins du marché: carburants, combustibles, solvants, lubrifiants, etc.`` (AYACHE 1981); une de ces opérations, un de ces procédés. Raffinage du pétrole. Les parties [des pétroles bruts] destinées au commerce sont (...) soumises à la distillation et les produits séparés subissent encore une rectification, appelée raffinage (SER, Phys. industr., 1890, p. 352):
1. ... les économies modernes créent (...) des combinaisons d'unités d'une production donnée, de productions complémentaires et de moyens de transports. Par exemple, des usines d'extraction, de raffinage et de transports de pétrole...
PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 189.
Unité de raffinage. Partie de l'usine où s'effectue une opération de raffinage déterminée. La nouvelle unité de raffinage chimique de l'essence (La Croix, 7 nov. 1952, p. 3, col. 3).
PAPET. ,,Traitement mécanique que l'on fait subir aux pâtes à papier mises en suspension dans l'eau`` (COMTE-PERN. 1974). Raffinage du papier. Le raffinage s'opère dans des bassins en ciment ou en fonte (piles hollandaises) ou dans des appareils plus modernes (raffineurs coniques) (COMTE-PERN. 1974). V. raffineur B:
2. Le raffinage est la dernière phase de la préparation de la pâte avant la fabrication de la feuille, et c'est à ce stade que l'on établit la composition de fabrication en mélangeant des pâtes d'origines diverses (...), auxquelles on ajoute les adjuvants internes: charges minérales, colles, colorants, etc.
G. BELANGER, Le Papier, Québec, 1982, p. 99.
SUCR. Traitement du sucre brut. Synon. clairçage (rem. s.v. clairce). Raffinage du sucre. Les sucres qui proviennent de ces diverses plantes (...) sont rigoureusement de même nature et ne diffèrent en aucune manière, lorsqu'on les a portés par le raffinage au même degré de pureté (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 105).
Rem. On emploie affinage pour le traitement des métaux, les deux termes quasi synon. s'étant spécialisés dans des techn. différentes.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1611 « action de raffiner » (COTGR.: Raffinage: m. The refinement, or quintescence of); 2. 1669 métall. rafinage (WIDERHOLD Fr.-all.: rafinage [...] Metalli expurgatio); 1765 (Encyclop.: raffinage de cuivre [...] raffinage [...] on le dit des métaux); 3. 1680 sucr. rafinage « action de raffiner le sucre; sucre raffiné » (RICH.); 4. 1788 papet. (Encyclop. méthod. Mécan. t. 5, p. 496b: le raffinage des pâtes); 5. 1890 pétrole (Lar. 19e Suppl., s.v. pétrole); 1952 unité de raffinage (La Croix, loc. cit.). Dér. de raffiner; suff. -age.

raffinage [ʀafinaʒ] n. m.
ÉTYM. 1611; dér. de raffiner.
Opération ou ensemble d'opérations par lesquelles on sépare un mélange (homogène ou hétérogène) de substances, de manière à obtenir un ou plusieurs corps purs ou un ou plusieurs mélanges doués de propriétés déterminées. Affinage, épuration, purification. || Raffinage électrolytique des métaux.REM. En parlant des métaux, on dit plutôt affinage.Raffinage du papier : mélange des pâtes, des colorants, des colles et des divers produits minéraux (« charges ») qui fournit la pâte utilisée dans la fabrication du papier. → Raffineur, cit.Raffinage du sucre : opération par laquelle on obtient le sucre blanc du commerce en partant de sucres colorés (sucre « roux »), par décoloration, réduction en sirop, cuisson et cristallisation. Blanchissage (2.).
1 On sait que les colons n'avaient à leur disposition d'autre sucre que cette substance liquide qu'ils tiraient de l'érable, en faisant à cet arbre des incisions profondes (…) un jour Cyrus Smith annonça à ses compagnons qu'ils allaient se transformer en raffineurs.
« Raffineurs ? répondit Pencroff. C'est un métier un peu chaud, je crois ?
— Très chaud ! répondit l'ingénieur.
— Alors, il sera de saison ! » répliqua le marin.
Que ce mot de raffinage n'éveille pas dans l'esprit le souvenir de ces usines compliquées en outillage et en ouvriers. Non ! pour cristalliser cette liqueur, il suffisait de l'épurer par une opération qui était extrêmement facile.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 291.
Raffinage du pétrole, des hydrocarbures, et, absolt, raffinage : ensemble des opérations qui permettent d'obtenir les produits commerciaux (gaz, essences, pétroles, gas-oil, huiles combustibles, lubrifiants, asphaltes) en partant des pétroles bruts : distillation, fractionnement, transformations moléculaires, épuration physique et chimique. Raffinerie. || Raffinage au plombite de soude, raffinage acide. || Unités de raffinage d'une raffinerie.
2 Le raffinage (du pétrole) a d'abord consisté en un simple fractionnement physique de ses composants (…) les méthodes modernes de raffinage pratiquent un « craquage » des molécules lourdes du pétrole en éléments plus simples, qu'on regroupe ensuite (…) Les gaz de raffinage et de craquage (…) produits en même temps que les vapeurs d'essence, constituent les principales matières premières de la pétrochimie.
Raymond Guglielmo, la Pétrochimie dans le monde, p. 18.
tableau Vocabulaire de la chimie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Raffinage — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Raffinage », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le raffinage est une étape de la fabrication …   Wikipédia en Français

  • RAFFINAGE — s. m. Action de raffiner. Raffinage du sucre. Raffinage du salpêtre. Raffinage des métaux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • RAFFINAGE — n. m. Action de raffiner. Raffinage du sucre. Raffinage du salpêtre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • raffinage — (ra fi na j ) s. m. Opération qui consiste à séparer d une substance les matières étrangères qui en altèrent la pureté.    Particulièrement, la purification du sucre brut au moyen du charbon animal et du sang de boeuf. REMARQUE    On ne dit plus… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Raffinage — Raf|fi|na|ge [... na:ʒə], die; , n [frz. raffinage] (veraltet, noch Fachspr.): Verfeinerung; Veredelung …   Universal-Lexikon

  • Raffinage — Raf|fi|na|ge [... na:ʒə] die; , n <aus gleichbed. fr. raffinage> Verfeinerung, Veredlung …   Das große Fremdwörterbuch

  • raffinage — rafinavimas statusas Aprobuotas sritis negyvūninio maisto gamyba ir prekyba apibrėžtis Priemaišų šalinimas iš cukraus, aliejaus ir kitų natūralių medžiagų apdorojant jas cheminiais ar fiziniais metodais. atitikmenys: angl. refining vok.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • raffinage — gryninimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. purification vok. Raffinieren, n; Raffinierung, f; Reinigung, f rus. очистка, f; очищение, n pranc. purfication, f; raffinage, m …   Fizikos terminų žodynas

  • raffinage — ● n. m. ►SPECIF On dit aussi raffinement ou affinage. Processus par lequel on passe pour transformer une spécification formelle en une implantation réelle …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • raffinage — nm. rafinazho (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.